Historique

Historique

Un héritage gallo-romain

On trouve des vestiges comme place de guet à partir du XIIème siècle mais, traversé par la voie romaine (la via Aquitania qui relie Narbonne à Bordeaux) on relève des témoignages de l’existence du domaine à partir du IIème siècle avant JC puis d’une importante « Villa » romaine.

XIIème siècle

Résidence du Prince Noir

Au XIVème, le Prince Noir venu d’Angleterre y a organisé sa base arrière pendant la mise à sac des faubourgs de Carcassonne et ses premiers assauts contre la Cité médiévale… avant de renoncer, impressionné par ses défenses… Dépité par cet échec, il fit, pour passer ses nerfs, raser complètement la ville basse et le village de Trèbes !

XIVème siècle

Propriété de l'évêché de Carcassonne

La païchère (retenue d’eau) sur la rivière, la conduite d’eau forcée et les ateliers, aujourd’hui en ruine, témoignent de la très forte activité de tissage des bords de l’Orbiel à la fin du XVIIème. A cette époque, l’évêché de Carcassonne qui venait de devenir légataire du domaine, offre à Paul RIQUET la bande de terrain qui lui manque pour permettre la création de son Canal du Midi ! En remerciement, Paul Riquet donnera le nom d’Écluse de l’Evêque, à l’ouvrage qui borde la propriété.

XVIIème siècle

« Vivre libre ou mourir… »

Depuis la fin du XVIIIème, Fourtou était plus une demeure de villégiature qu’un véritable château. C’est au début du siècle suivant que la famille BARBÈS s’installe et que le jeune Armand y passe sa jeunesse avant de connaître l’exaltation des combats politiques et sociaux… Républicain farouche et éternel opposant à la monarchie, il meurt en exil à La Haye en 1870 avant que ses cendres ne soient rapatriées quelques années plus tard sur les terres de son enfance dans le monument qui est installé au point culminant du domaine. Sa devise « Vivre libre ou mourir… ».

XVIIIème siècle

Un domaine agricole

La fin du XIXème a vu la mutation du domaine vers une activité entièrement viticole. Les bâtiments existent sous leur forme actuelle depuis cette époque.

XIXème siècle

Les Cabanes dans les bois

En 2009, en l’état de quasi abandon, le domaine est racheté aux descendants de la famille Barbès par l’entremise de la SAFER pour y développer un projet agro-touristique : Les Cabanes dans les bois ! L’hôtel accueille ses premiers visiteurs en mai 2014 et ses premiers séminaires en octobre de la même année. Les terres sont peu à peu remises en exploitation et en 2020 la conversion « bio » est achevée.

Les projets ne manquent pas, l’histoire continue.

De 2009 à aujourd'hui

Aux Cabanes

LOREM IPSUM DOLOR SIT AMET, CONSECTETURADIPISCING ELIT. DONEC AT LIGULA IN LIGULA ULTRICESVULPUTATE AT AC SAPIEN. IN JUSTO NEQUE, MALESUADAA LIBERO ET, LOREM IPSUM DOLOR SIT AMET,CONSECTETUR ADIPISCING ELIT

Réserver

Restaurant

Piscine

Wifi gratuit

Parking privé